Le Gouvernement prolonge le programme "écoles connectées"

Soutenir le développement des usages numériques à l'école

Le développement des usages numériques éducatifs constitue une priorité du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Pour permettre le développement de ces nouveaux usages, le Plan France Très Haut Débit prévoit que les établissements scolaires (écoles, collèges et lycées) de métropole et des territoires ultramarins constituent des sites prioritaires de raccordement en fibre optique. A ce stade, 84 départements sont ainsi engagés dans un projet de réseau d’initiative publique.
Cependant, le déploiement de réseaux de fibres optiques est un chantier de long terme qui ne permet pas d’apporter à court terme un accès très haut débit à l’ensemble des établissements scolaires, notamment les écoles primaires qui sont particulièrement dispersée sur le territoire. Pour apporter une solution aux établissements les moins bien desservis sur le réseau ADSL et qui ne seront pas concernés par les premiers déploiements de réseaux très haut débit, le Gouvernement a lancé en mars 2014 le programme « Ecoles connectées » qui propose un accès à Internet par des technologies alternatives, notamment le satellite et le Wimax.

Le programme "Ecoles connectées" est prolongée en 2015

Le 25 février 2015, Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Axelle LEMAIRE, secrétaire d’Etat au Numérique et Louis SCHWEITZER, commissaire général à l’investissement, ont annoncé la prolongation de ce dispositif pour proposer un accès à Internet de qualité dans toutes les écoles d’ici la rentrée de septembre 2015.