Lancement des travaux dans le Nord et le Pas-de-Calais

Axelle  LEMAIRE,  secrétaire  d’Etat  chargée  du  Numérique  et  de  l’Innovation,  s’est  rendue  ce  jour  dans  le  Pas-de-Calais,  à  l’invitation  du  Syndicat  mixte  «  La  fibre  Numérique  5962  »  chargé  du  déploiement des réseaux à très haut débit dans les deux départements du Nord et du Pas-de-Calais.

Cette réunion marquait l’entrée dans sa phase opérationnelle du projet de réseau d’initiative publique  inscrit  dans  le  plan  France  Très  Haut  Débit  et  destiné  à  couvrir  en  très  haut  débit  l’ensemble  des  foyers et des entreprises des deux départements. 

Ce  projet  est  l’un  des  plus  ambitieux  inscrits  dans  le  plan  France  Très  Haut  Débit.  Il  prévoit  l’équipement  de  680  000  locaux  en  fibre  optique  (FttH)  d’ici  à  2022  dans  1  159  communes, permettant  la  couverture  de  l’intégralité  de  la  zone  d’intervention  publique  dans  ces  territoires  (population  située  en  zone  rurale  représentant  31%  de  la  population  des  deux  départements). 

Ce projet   mobilise   un   investissement   de   près   de   900   millions   d’euros,   dont   245   millions   d’investissement  public,  le  reste  étant  assuré  par  les  partenaires  privés  sélectionnés  par  les  collectivités dans le cadre d’une délégation de service public. 

Pour  les  particuliers  comme  pour  les  entreprises  de  ces  territoires,  dont  plus  de  40%  disposent  aujourd’hui  d’un  débit  inférieur  à  8Mbit/s,  cela  signifie  l’accès,  d’ici  6  ans,  à  des  débits  minimum  de   100 Mbit/s et à une qualité de service sans comparaison. 

L’Etat  s’est  engagé  à  accompagner  financièrement  la  réalisation  de  ce  projet,  comme  des  73   autres projets de RIP qui ont déjà reçu un accord de principe pour le soutien financier de l’Etat (pour  un  montant  cumulé  de  2,7  milliards  d’euros)  et  a  contribué  à  en  sécuriser  les  financements  en  obtenant,  il  y  a  quelques  jours,  l’accord  de  la  Commission  européenne  au  titre du régime des aides d’Etat. 

Sur l’ensemble du territoire, les projets portés par les collectivités dans le cadre du plan France Très Haut Débit entrent dans leur phase opérationnelle. Comme dans le Nord et le Pas-de-Calais, ils vont aussi se traduire par une forte mobilisation des entreprises de l’ensemble de la filière qui contribue à la réalisation de ces réseaux et la création d’un nombre importants d’emplois.

Pour le seul projet du Nord  et  du  Pas-de-Calais,  les  collectivités  prévoient  la  mobilisation  de  2  600  emplois  (équivalents temps plein), dont une majorité d’emplois locaux. 

Ceci peut également vous intéresser

Qu'est ce qu'un réseau très haut débit ?

fibre optique, tres haut debit, couverture, debit

En savoir plus

L’observatoire France Très Haut Débit

Quels sont les débits dans votre commune ?

En savoir plus