Très Haut Débit en Auvergne : l'Etat concrétise son engagement financier

Le déploiement de réseaux de communication électronique en Auvergne s’inscrit dans un projet global des collectivités territoriales visant à soutenir l’innovation numérique dans les territoires ruraux. Ainsi, le FabLab porté par l’entreprise PobRun, située dans le Cantal, a été sélectionnée en 2013 dans le cadre de l’appel à projets lancé par l’Etat pour la création d’ateliers de fabrication numérique.

Cette signature concrétise le soutien financier du Fonds pour la société numérique (FSN) en permettant de commencer le décaissement de l’enveloppe de 57 millions d’euros de subvention accordée par l’Etat au projet régional. Ainsi, d’ici 2017, tous les foyers auvergnats bénéficieront d’au moins 8 Mégabits par seconde et 40% seront éligibles à la fibre optique jusqu’à l’abonné, le FttH pour « Fiber to the Home ». A cet égard, près de 1.000 foyers de la commune de Vic-sur-Cère seront en mesure de bénéficier de la fibre optique d’ici la fin de l’année, suite à l’inauguration du nœud de raccordement optique (Pour en savoir plus).

A l’occasion de la 9e édition de RURALITIC et en présence de Jean-Luc Combe, préfet du département du Cantal, de René Souchon, président du conseil régional d’Auvergne et de Vincent Descoeur, président du conseil général du Cantal, la régie Auvergne numérique a signé une convention de financement avec la Caisse des dépôts, opérateur de l’Etat dans le cadre du Plan France Très Haut Débit.