Améliorer la connectivité ultra-marine

Des besoins spécifiques pour l’accès à Internet dans les territoires d’outre-mer

L'objectif du Plan France Très Haut Débit est de déployer des réseaux très haut débit sur l'ensemble du territoire, en métropole comme dans les collectivités d'outre-mer. Au-delà des problématiques communes liées au déploiement d'infrastructures numériques, le principal enjeu pour les territoires ultra-marins est de répondre à l’augmentation du trafic de données avec les nœuds de connectivité internationaux.

En effet, le déploiement des réseaux très haut débit aura un impact important sur les besoins en capacité de transport sur les câbles optiques sous-marins, qui sont aujourd’hui saturés ou accessibles à des tarifs très élevés. Or, il est nécessaire que les infrastructures déployées soient proposés à des tarifs accessibles sur tout le territoire. Le succès des réseaux très haut débit ultra-marins passe donc par un dimensionnement suffisant des câbles optiques sous-marins, accessibles à des tarifs raisonnables.

Une étude sur la continuité numérique des territoires d’outre-mer

Pour apporter une réponse à cet enjeu spécifique, le Commissariat général à l’investissement a confié à la Mission Très Haut Débit, en association étroite avec le Ministère des Outre-mer, le lancement d’une étude visant à établir un diagnostic précis des problématiques liées à la connectivité des territoires ultra-marins et d’en apprécier les effets sur les offres (limitation de capacité, prix, qualité) proposées aux entreprises et aux particuliers. L’objectif de ces travaux est de fournir un accès à Internet performant et à des coûts raisonnables tout le territoire, y compris les territoires d’outre-mer.

Les conclusions de cette étude sont attendues pour fin juillet 2015.

Ceci peut également vous intéresser

Priorité aux entreprises et services publics

Découvrir les enjeux du déploiement pour les entreprises

En savoir plus